Blog antirouille - MINIUM

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 1 août 2006

Le chevreuil

Hier je l'ai chassé parce que je le trouvais un peu trop près des haricots à rame, malgré la cloture. En ce moment il mange les pommes. Il était encore-là ce matin, mais il n'avait pas peur. Quand il s'est finalement éloigné, on a vu qu'il lui manquait la moitié d'une patte. Etrange et triste...

lundi 31 juillet 2006

L'ADSL rural 2/2

Se retrouver "sans internet" pour avoir voulu changer de formule.

Lire la suite...

L'ADSL rural 1/2

Bon, tout d'abord que je vous rassure, la lampe est saine et sauve, retrouvée au fond du bac d'un grand évier.

Je vois ORANGE ROUGE... Depuis des années, à vrai dire depuis que l'ADSL s'est démocratisé, ça devient vraiment un problème pour moi d'avoir une connection haut débit, adaptée à la plupart des contenus, et que parce que c'est une partie importante de mon outil de travail. Depuis 1996, j'ai testé tous les FAI que j'ai pu à la recherche d'une solution satisfaisante. Le Numéris ? ma ligne n'est pas compatible; le satellite ? Seul l'uni-directionnel était abordable, et il faut une connection RTC de toute façon. 3 abonnements, ça revient cher. Le Wifi ? Une initiative départementale suivant des discours sur la "disparition des zones blanches" a fait long feu. L'antenne est placée n'importe où, des clauses sont très contraignantes...finalement, seulement 2 foyers ont pu en bénéficier. Restait l'ADSL dont j'ai longtemps pensé (et crains encore) qu'il n'arrive jamais. Oui, il faut dire que je suis dans une toute petite commune rurale (à plus de 7 km du central téléphonique) et que les quelques foyers à relier n'attisent pas vraiment les convoitises. Bref, j'ai suivi assidument des sites comme www.degrouptest.com pour savoir s'il était un jour prévu que je sois désenclavée. Une date a été annoncée, puis il y a eu plusieurs reports, et finalement la semaine dernière...

J'ai vu de jolis rectangles verts qui m'autorisaient à bénéficier d'un ADSL de base à 512k. Oh joie, c'est trop beau, je m'empresse d'aller sur le site de mon FAI pour faire une demande de changement d'abonnement. Première frayeur : leur test d'éligibilité ne fonctionne pas pendant la nuit, et ça m'annonce donc que ma ligne n'est pas éligible (après m'avoir affirmé sans crainte du ridicule que mon n° de téléphone n'existait pas). Finalement, ma demande est enregistrée le lendemain. Ouf. Sauf que je reçois ce mail de Degrouptest :

"La date prévisionnelle de raccordement à l’ADSL de votre quartier vient d’être rectifiée. La nouvelle date est le : 20/09/2006.

Ce report peut être du à des intervenants externes à France Télécom ou suite à des difficultés techniques de raccordement, par exemple. Nous vous rappelons que ce ne sont que des prévisions fournies à titre informatif qui n’engagent en rien la responsabilité de France Télécom. Cette date n'est pas contractuelle. Malgré tout, France Télécom fait en principe tout son possible pour respecter ces délais.

Vous serez prévenu des éventuels changements de prévision et lors de la mise en service effective de l’ADSL dans votre quartier."

samedi 29 juillet 2006

Imperméabilité

C'est ma dernière petite bourde :o) Je saurai demain... si ma lampe électrique est dans la machine à laver qui vient de tourner (à 60°) ou seulement encore dans le tas de linge qui n''y est pas encore passé. D'accord, c'est une torche "étanche", enfin étanche comme celle d'un supermarché, pas d'un magasin spécialisé en articles de camping extrême. Je n'ai pas entendu de bruit, mais c'est normal aussi, elle est entourée de caoutchouc. Elle est peut-être antichoc en plus d'être imperméable ? En tout cas là, elle me manque un peu. C'est vrai, ça faisait plusieurs jours ou plutôt nuits qu'on ne se quittait pas. C'est d'ailleurs bien pour ça que l'horrible éventuelle noyade a pu se produire. Pourquoi je ne me déplaçais pas sans elle ? Ahhhh, ça c'est une autre histoire !

vendredi 28 juillet 2006

Coup de blues en traître majeur

J'ai envie de recommencer au départ, que les choses soient évidentes, avoir des pulsions d'adolescent : si je tire sur le soleil, là, ou sur l'image du présentateur météo dans la vitrine, il fera moins chaud.

J'ai envie que ce soit plus simple, qu'il y ait moins de nuances entre le blanc et le noir. Savoir quelles idées il faut défendre, ne pas avoir conscience de toutes les magouilles et traîtrises, avoir encore des héros... En savoir beaucoup moins sur les choses de la vie, avoir moins d'expérience, ne pas sentir d'avance ce que chaque geste implique comme conséquences. Je voudrais pouvoir faire encore un peu de brouillon avec ma vie, ne pas être arrivée à la veille de l'examen. Revenir un peu en arrière, mais oh, pas pour longtemps, juste m'y baigner.

Je ne me plains pas du présent, non. Au contraire. J'ai fait peu de compromissions, et je suis aujourd'hui proche de ce dont je pouvais rêver. Mais j'ai laissé tomber quelques morceaux de moi en route, et maitenant j'aimerais qu'ils me rejoignent. Par exemple j'aimais plus que tout écrire, et j'ai cessé, presque sans m'en rendre compte.

En ce moment je manque de repères, je ne sais plus où je me réveille, dans quel sens je suis, si j'ai pris mon médoc, éteint la lumière...

Je crois que je n'aime pas l'été.

Un bon soir pour démarrer un blog ?

Bon, il faut bien se décider à un moment ou à un autre. Comme je vais enfin avoir l'ADSL dans les jours qui viennent et que dans le même temps je me paye un gros coup de blues (dont je ne connais l'origine) depuis environ 2 semaines, ça fait 2 bonnes raisons, non ?

De plus, j'espère pour ce soir l'Orage, le déluuuuge des déluges ! J'exagère, je voudrais juste qu'il y ait une bonne averse et qu'il fasse 10° de moins.

Pour la présentation, ça se fera au fur et à mesure, mais sachez déjà que ça sera un blog "avec morceaux de chats dedans" alors si ça vous insupporte, fuyez !  ? :o)

vendredi 23 juin 2006

Renaissance

Pour le moment isolées dans la montagne, à la source,  laisser couler ses pensées. Insérer les ruisseaux de ses anecdotes dans le flux toujours plus bouillonnant et plus étendu des blogs. Surnager, boire la tasse, ou se sentir comme un poisson dans l'eau, créer de nouveaux échanges.

Pompeux et prétentieux ! :o)

page 2 de 2 -