Eh bien voilà, le même travers (de porc caramélisé) me guette sur le blog comme ailleurs : je suis trop perfectionniste pour me laisser à publier tout ce à quoi je pense. Toutes les raisons de ne pas écrire se bousculent derrière la porte : je n’ai pas envie d’écrire alors je ne le ferai pas bien, ça sera nul, c’est pas intéressant… etc.

Bon, si le blog est là, ce n'est pas pour l'instant en vue de m'entrainer pour le prix Goncourt, il faut abandonner l'idée de faire LE billet définitif sur chaque sujet. Je suis là pour me détendre, et pour faire passer des émotions, pour raconter des anecdotes qui m'ont fait sourire ou faire part de mes coups de blues, pour raconter mon agacement face aux administrations, pour partager mon émerveillement devant la magie de la nature... et tant pis si certaines phrases sont maladroites ou la grammaire un peu bancale. Tant pis si le génie n'est pas tous les jours au rendez-vous.

De plus, le Gandiblog s'enrichit de manière intéressante de diverses fonctionnalités (oui, les stats ! Je vais savoir combien de gens je fais ch... euh :o) et ça me motive. Je vais étudier les moyens de façonner cet espace à mon goût.

Vous allez donc me voir plus souvent ! A très bientôt, donc ! ;-)