Au milieu des mauvaises nouvelles et des mails de contentieux, je reçois une lettre des ASSEDIC. La "prime de Noël", la fameuse, que je touche pour la première fois. Dans le contexte, ça fait un peu gag, mais je pense aux familles à qui ça doit permettre de faire un petit repas un peu plus gai que d'habitude et d'acheter quelques cadeaux pour les enfants.

Je me demande si je dois aller la dépenser au bar, pour coller aux clichés que nous présentent les masses ANPE-friendly, la placer en bourse pour enrichir les dirigeants des grandes entreprises, les donner à la Croix Rouge qui a placé aussi une bonne partie des dons (de gens souvent pauvres, d'ailleurs), monter un groupuscule "Action Indirecte" avec pour perspective d'agoniser pendant de longs mois en prison, mais après avoir eu un peu le sentiment de faire justice ? Si vous avez des idées...

Je pourrais me faire un cadeau, mais ça ne peut être de la musique, je boycotte l'industrie du disque depuis quelques années maintenant. Un téléphone, pour changer alors que celui que j'ai me va très bien ? Je ne téléphone pas. Un GPS pour être dans le vent ? Je ne me déplace pas, j'aime les cartes et les boussoles.

Franchement, je me demande pourquoi ils versent cette prime de Noël, je crois que je vais leur écrire pour leur suggérer de la supprimer :o)