C'est pas tout ça hein. Je suis donc sur un vieil ordi que j'avais abandonné parce qu'il n'était pas assez portable, qu'il surchauffe, qu'il n'a pas assez de mémoire (vous faites quoi avec 128 Mo vous aujourd'hui, hein ?) et que son disque est encore plus susceptible que le 40 Go que je viens de perdre OUUUUIIIINNNNNNNNN ! En 2 mots : pas fiable.

Là, pour ne pas perdre mon billet, je l'enregistre au fur et à mesure sur un disque dur externe acheté en grosse promo, qui a donc des défauts. Echanges à la vitesse USB1, et à chaque fois que je sauvegarde, je l'entends faire une espèce de rôt qui précèderait un vomi. Oui on dirait vraiment qu'il vomit. Je pense que c'est pour ça qu'il était en promo. Fi des détails techniques. Je vais sur Ternet, je peux lire avant de dormir, me lancer des défis terribles tels que télécharger Firefox en moins de 1h30. PLUS de -no more- détails techniques on a dit.

Samedi midi : 2 humanoïdes bougons errant autour de la table avant un casse-croute qu'ils espèrent vite expédié pour... se pieuter. Il pleut, on va pas faire du zèle non plus. La corvée de ménage (grosse maison, je me plains) ça sera pour demain quand on n'aura plus le choix. J'ai faim. 2 humains donc, dont une a lu les malheurs de Petaramesh (j'ose pas mettre de lien, il fait des choses bien plus intéressantes que s'engueuler, hein) et a pris la ferme décision d'éviter tout conflit autant que possible parce que c'est moche. L'autre, il a lu aussi un peu quand il est passé devant l'écran et il a souri au style.

Entre temps, Minium euh... digression : c'est un nom que je suis fière d'avoir trouvé pour la mimine qui est née en 99, avant même que j'entende parler du Millenium de µ$ et au moment de la grande folie du passage d'un siècle à l'autre. Minium, elle, oui, c'est à toi que je parle ! avait ramené une souris dans la maison et l'avait lâchée dans le rideau de la fenêtre de la chambre !! C'est interdit, ça ! L'autre s'était vautrée avec une caisse en plastique du haut de l'étagère. Faisait pas bon dormir, quoi. Faites des chats...

Bon. C'est dimanche midi, on a autant envie de récurer la maison que de se... non, on ne va pas dire ça. Mais on se traîne une envie de pas le faire. Je le sens beaucoup bougon, là. Et je ne laisserai pas une dispute démarrer, je suis en fait complètement allergique aux disputes. Chacun son étage. Il vient passer l'aspi dans le mien -parce que allergique à la poussière et avec le dos complèment tordu, l'aspirateur c'est un tue-moi.

Pour bien faire, parce que je sais qu'il s'énerve avec ce BVVVOUOUVOUUUVOUUUUVOUU que je reconnais être une machine mal pensée (c'est bien les Dix Sons ?) et alors que j'ai encore assez de lessives pour m'occuper jusqu'à jeudi (chacun ses tâches, quoi), je me mets à trier la vaisselle, laver ce qui se lave à la main et je lance un lave-vaisselle.

Et là, c'est le drame.