C'est l'heure du café du matin dans le petit bar du village. En général, les filles caquettent et les mecs silencieux tirent sur leur première cigarette.

Au comptoir, un grand gaillard de l'Est, costaud. tatouage sur la joue ne dit rien. Notre meilleur ami -qui n'est pas un petit gabarit non plus- apparaît au coin de la rue vêtu de sa grande gabardine noire.
Le visage fermé, il traverse la route et se dirige vers la porte, entre et s'assied au comptoir lui aussi. Comme les autres, pas encore bien réveillé, il ne sourit pas. Puis, il se tourne vers l'autre travailleur :

- Ho !
- ...
- Au fait, c'était pas Oui-oui, c'était Winnie l'ourson !

:-)