Enfin, tout est relatif, sans gravité et quasiment virtuel. Mais rétrospectivement, j'ai bien failli avoir à me traiter de sacrée nouille !

Ce matin, ça me pête, depuis le temps que j'y pense, j'étais en forme pour publier un petit billet ici chez moi... que je retrouve avec plaisir. Je me connecte à mon blog/admin rien. Mon blog : rien. Glups. Panne de l'hébergeur ou de ses blogs ? Je vais voir le Monolecte, normal. Huuuuuuuu.
Heu, ça ferait pas à peu près un an que j'ai ce nom de domaine et ce blog ? Un an ? Oublié de le renouveler ? Un petit coup de whois et en effet, je m'aperçois que le nom de domaine Minium.fr est disponible depuis presque un mois.
GAAAARK ! Vite vite vite, Gandi, Carte Bleue, pfiouu ! Et pouquoi je n'avais pas été alertée ? Ben je suis inscrite chez eux depuis longtemps, et j'ai oublié de changer le contact quand j'ai laissé tomber l'adresse email qui ne recevait plus que du spam. C'est (très) con, hein ?

En plus, ce nom de domaine a une longue histoire. C'est un mot que j'aime beaucoup, nom que j'ai donné à ma chatoune en 99, à l'époque où fleurissaient toutes les appellations en rapport avec le changement de millénaire : Millenium etc.
J'avais réservé et utilisé minium.net subtilisé ensuite par l'hébergeur gratuit qui m'avait proposé le service (c'est maintenant un domaine à vendre, c'est nul). Quand le fr s'est ouvert aux particuliers, j'y ai vu la possibilité de le reconquérir et j'ai attendu fébrilement l'heure de l'ouverture de réservations. Gandi proposait le blog en beta et voilà, j'y suis toujours.

A propos de nouille, ça doit être moi qui en ai le cul bordé pour que personne ne se soit intéressé à ce p'tit nom. Bref, même si vous êtes très peu à fréquenter cet endroit et si j'ai l'air -seulement l'air hein- d'y peu publier :o) moi je m'y sens bien et je suis heureuse de le retrouver.

Bisous ;-)