ça aurait dû être une journée gaie, l'aboutissement de toutes mes démarches de l'année : ma première journée officielle d'activité. Je suis signataire d'un contrat particulier auprès de la "pépinière d'entreprise" qui fait que pendant 6 mois je ne toucherai pas l'argent que génèrera mon activité, car il servira à l'issue de cette période à me lancer sérieusement, faire les investissements nécessaires et assurer les charges fixes et salaires à venir.

Ce contrat est cumulable avec la situation de demandeur d'emploi indemnisé. Je comptais donc continuer à subsister pendant ces 6 mois avec les 10,37 € que me versait généreusement l'Assedic. Mais le couperet est tombé aujourd'hui, pile : non renouvellement de l'ASS. Super, je vais devoir bosser, prospecter, en me demandant comment ça va se passer à chaque facture.

Je le prends comme un croc-en-jambe qui brise mon élan, et c'est réussi, le moral est dans les chaussettes, si ce n'est au fond du panier à linge sale. Je n'ai plus envie de rien.