Ohhh, je sais le titre il contient un gros mot. Bah oui. Et j'aurais pu en écrire bien plus.

Je me remettais juste (enfin pas vraiment, mais je commençais à être capable de faire semblant) de la chouette nouvelle du début de la semaine quand je sors. Non, jusque-là tout va bien, ma voiture commence seulement à se faire prier pour démarrer, je pense que c'est la bougie de préchauffe, c'est pas grave.

Donc je croise mon copain en dehors de la maison et il me prépare gentiment pour me dire que non, au courrier il n'y a toujours pas le logiciel que j'aurais dû recevoir depuis presque un mois maintenant, mais... il y a bien 2 lettres d'huissier. Ahhhh, c'est que ça ?! Oui, je sais que même avant que la charmante assedic m'annonce notre rupture j'avais des difficultés de paiement et voilà, ce ne sont que des lettres, le ciel n'est pas en train de me tomber sur la tête.

Il est tard quand on rentre, on est fatigués et il fait froid. Je lance la chaudière pour une heure comme plusieurs fois cette semaine. Heum. Occupés par vaisselle/repas, on ne réalise pas tout de suite qu'elle peine à démarrer, et quand on mate... elle PISSE L'EAU par son nez électronique (par où elle peut, quoi, le bloc bruleur). La chaudière perd des litres et des litres de flotte qui se répandent par terre.

Appel à notre plombier. D'après les symptômes, il est quasi sûr que cette bestiole de 30 ans vient de rendre l'âme. La semaine où il se met à faire froid, normal.
Mais vous n'êtes que locataires, les frais ne seront pas pour vous ? Non, mais c'est pour mes parents, c'est pas beaucoup mieux Et ce n'est même pas le manque de chauffage qui nous inquiète pour les quelques semaines que le changement devrait prendre (la cuisinière à bois dépannera). Le problème, c'est que c'était elle qui faisait notre eau chaude. ça va pas sentir la rose à la maison ! :o)