C'est évidemment la citation que m'inspire l'actualité sur le rationnement de cette céréale. Avec les progrès techniques et scientifiques, il est tellement désolant qu'un certain nombre de pourris, pour spéculer sur la nourriture de base, affame des populations entières tout autour de la planète. Parce que les Chinois et les Indiens accèdent à la classe moyenne ? Mon oeil ! (pour être polie). Exploitée rationnellement, la Terre aurait bien de quoi nourrir tout le monde !

Les banquiers remontent le col de leur veste. Essayez donc d'aller négocier une diminution des mensualités d'un prêt accordé généreusement il y a 2 ans pour un crédit de 25 ou 30 ans dont les premières mensualités représentent quasiment les 2/3 de votre salaire. On sent la panique, la tentative de faire rentrer de l'argent le plus vite possible.
Rassurez-vous ce n'est pas moi, si j'arrivais à emprunter 2000€ pour remplacer ma caisse par une autre aussi pourrie, ça serait bien le maximum.

Qu'en pense un "petit vieux" avec qui la conversation se noue dans une file d'attente ? Un de ces ruraux dont le bon sens n'a pas été totalement anesthésié par le bocal rectangulaire posé sur un des meubles du séjour.

- Ma femme et moi on a travaillé toute notre vie, on a une retraite de 700€ pour deux.
- J'ai connu la guerre : des gens faisaient 60 km à pied pour venir de la grande ville échanger leurs vêtements contre un morceau de lard. Eh bien je ne suis pas certain que je ne reverrai pas ça un jour.

Rationnement du riz dans les "Pays les plus riches". Je n'en reviens toujours pas.
Apprenez à coudre, à jardiner ou à bricoler. C'est pas dit que ça ne vous servira pas un jour.