La météo, l'informatique, la santé, les animaux, les plantes, la photo, le bio, la construction, le poker, le graphisme*... pour n'en citer qu'une partie. je suis passionnée, je veux comprendre, je veux savoir comment ça marche, je veux aller plus loin.

Faudrait-il me forcer à un sevrage pour que je ne surfe pas jusqu'à 5 heures du matin ? Des deux, internet n'est pas arrivé avant mon insomnie. Auparavant, je lisais la nuit pendant des heures, tout ce que je pouvais trouver de la première à la dernière ligne en attendant le sommeil : Libé du jour ou de 3 ans avant, les revues des collectivités, les pubs des supermarchés, les modes d'emploi d'appareils... en plus de revues, de livres techniques, de romans noirs.

Eh bien je dois dire que c'est quand même nettement plus intéressant maintenant. Parce que je ne joue pas en ligne, je ne passe qu'une fois de temps en temps sur Facebook pour voir si les copains vont bien, très peu de temps sur les forums (sauf quand une situation météorologique délicate se présente), je survole l'actualité officielle en une minute et m'attarde juste un peu sur l'alternative. Non, je découvre des pages et des pages de choses intéressantes. Des flores anciennes et réputées, des articles de loi, des tas de ressources pour apprendre. Des choses passionnantes !
Le petit netbook et sa connexion internet, c'est vraiment mes copains ! ;o)

  • Cherchez l'intrus :o)

En fait, parmi les trucs qui m'emmerdent vraiment, on trouve très vite la politique, la religion et le sport.

  • Non en fait il n'y a pas d'intrus :o))