Des coïncidences font que j'y pense. Mes notes, ma sensibilité, des souvenirs qui reviennent, un article sur internet : une logique que j'avais occultée : que deviennent les enfants précoces ? Des adultes surdoués. Arrivée à l'école à presque 6 ans, j'avais le niveau pour le lycée à 9. Mais pour pas me balancer dans l'arène trop tôt, on m'a fait traîner un an. D'ailleurs, il y a eu la convoc pour les résultats du test QI de 6e où on m'a dit que j'étais de loin la 1ère mais qu'il fallait que j'en parle surtout pas :-) Et puis ça a été silence radio.

Je frime pas, je n'ai aucun mérite. Mais ça m'aurait donné un début de réponse pour bien des situations où je me suis sentie et me sens toujours décalée, cette incapacité à faire de nombreuses choses simples pour la plupart des gens. Heureusement que j'ai le caractère pour assumer ma différence mais j'en chie quand même :-D